Journal cover Journal topic
Geographica Helvetica
Journal topic

Journal metrics

Journal metrics

  • CiteScore value: 0.86 CiteScore
    0.86
  • SNIP value: 0.526 SNIP 0.526
  • IPP value: 0.80 IPP 0.80
  • SJR value: 0.452 SJR 0.452
  • Scimago H <br class='hide-on-tablet hide-on-mobile'>index value: 16 Scimago H
    index 16
  • h5-index value: 14 h5-index 14
Volume 54, issue 3
Geogr. Helv., 54, 172–180, 1999
https://doi.org/10.5194/gh-54-172-1999
© Author(s) 1999. This work is distributed under
the Creative Commons Attribution 3.0 License.
Geogr. Helv., 54, 172–180, 1999
https://doi.org/10.5194/gh-54-172-1999
© Author(s) 1999. This work is distributed under
the Creative Commons Attribution 3.0 License.

  30 Sep 1999

30 Sep 1999

Conclusions du Programme National de Recherche PNR-31 "changements climatiques et catastrophes naturelles" : impacts sur la société en Suisse, pistes pour le futur

P. Kunz P. Kunz
  • Direction PNR 31 «Changements climatiques et Catastrophes naturelles», Section des Sciences de la Terre, Université de Genève, 13 rue des Maraîchers, 1211 Genève 4, Switzerland

Abstract. Le PNR 31, conclu en 1998, a eu comme objectif une meilleure connaissance des processus climatiques et météorologiques conduisant aux catastrophes naturelles en Suisse, avec en particulier une analyse détaillée des interactions entre le climat, les dangers naturels et la société. Notre pays se trouve spécialement concerné par cette thématique, en effet les régions de montagne avec leurs zones périglaciaires se révèlent être très sensibles aux modifications climatiques et environnementales, de plus elles sont aussi le siège d'intenses activités humaines.
Outre les catastrophes naturelles, l'impact des modifications climatiques sur notre société et notre économie est essentielle et intéresse à priori une vaste palette d'utilisateurs. Cependant, le réchauffement global ne semble pas constituer une préoccupation majeure des populations, la priorité étant clairement donnée aux problèmes locaux, rendus cruciaux dans le contexte socio- économique actuel difficile. Cette priorité va à l'encontre de l'attitude dominante traditionnelle, qui correspondait plutôt à une acceptation ou une accommodation aux risques naturels par les populations résidentes de montagne.
Les informations acquises par le PNR 31 devraient dès lors placer les populations et leurs autorités devant des responsabilités nouvelles : s'informer et intégrer les connaissances actuelles en matière de changements climatiques et de prévention des catastrophes naturelles, permettant ainsi d'être à même de prendre des décisions dans le sens d'une planification prévoyante" des risques.

Publications Copernicus
Download
Citation